Menu
Literie / Matelas / Sommeil et relaxation

Bien choisir sa literie pour mieux dormir

La qualité de votre literie est essentielle pour vous permettre de passer des nuits reposantes et réparatrices. Pourtant souvent négligées, les décisions prises lors de l’achat des éléments qui composeront votre literie : matelas, oreiller, couette, sur-matelas, etc… doivent être mûrement réfléchies selon divers critères de sélection. 

 

Que votre budget vous permet, ou pas, de faire des folies, le web regorge de bonnes affaires pour vous permettre d’accéder à des produits de qualité, en fouillant un peu. Contrairement à ce qu’on peut croire, il ne s’agit pas uniquement de choisir le bon matelas. Pour obtenir un confort optimal dans votre lit, chaque élément de votre literie doit être choisi avec minutie et attention, mais également se combiner correctement avec les autres éléments qui la composent : de votre sommier à votre oreiller en passant par votre couette. Rien n’est laissé au hasard et se renseigner précisément sur les produits dans lesquels vous comptez investir est obligatoire si vous ne souhaitez pas être déçu par la suite. 

 

Nous attirons donc votre attention sur quelques critères à prendre en compte pour faire les meilleurs choix pour votre literie. 

 

Bien choisir son matelas

L’élément central de votre lit (bien qu’il n’est pas le seul à assurer votre confort) est votre matelas. Le choisir, en fonction de vos préférences et des critères dont il faut tenir compte, relève presque de l’art ! Le confort et la qualité de votre matelas sont définis en fonction de deux critères : 

  • l’accueil : il s’agit de ce que vous ressentez dès que vous vous allongez. La souplesse de l’accueil de votre matelas dépend elle-même de deux points : l’épaisseur de la couche de garnissage et la nature du garnissage de surface (laine, coton, soie, etc…) ;
  • le soutien : cela correspond à la fermeté de votre matelas. Il s’agit du critère qui assure le maintien de votre colonne vertébrale. Pour choisir le soutien de votre matelas, vous devez tenir compte de votre morphologie. Pour une personne ayant une corpulence importante, les matelas ayant un soutien ferme sont à privilégier. A l’inverse, les petites corpulences peuvent davantage se tourner vers des soutiens moelleux. 

 

En général, on conseille de se tourner vers un matelas à l’accueil moelleuse mais au soutien ferme. Il vous assurera confort et maintien sans altérer le soutien que requiert votre colonne vertébrale. 

 

Le matériau utilisé pour rembourrer votre matelas tient également une place importante dans votre choix. Mousse, latex, ressorts ou encore mémoire de forme, nombreuses sont les possibilités qui s’offrent à vous. Ce rembourrage déterminera également le soutien que vous apportera votre matelas. Voici quelques détails à propos des rembourrages les plus utilisés dans la conception des matelas : 

 

  • La mousse : Elle garantit un confort satisfaisant mais s’adresse plus particulièrement aux personnes souhaitant un soutien ferme voire très ferme. Pour que votre matelas mousse dure dans le temps tout en gardant son confort, nous vous conseillons de vous assurer que sa densité soit supérieure à 30kg/m3 et qu’il fasse plus de 10 cm d’épaisseur. 
  • Le latex : Ce matériau permet une très bonne aération de votre matelas. Le latex a une densité élevée d’environ 75kg/m3. Un matelas en latex sera parfait pour s’adapter à votre colonne vertébrale.
  • Les ressorts : Il en existe trois types distincts : 
    • les ressorts biconiques : ils sont conseillés pour les personnes corpulentes ou qui bougent beaucoup durant la nuit ; 
    • les ressorts ensachés : ils sont parfaits pour assurer un maintien de qualité à votre corps durant toute la nuit ; 
    • les ressorts en fil continu : si votre partenaire a tendance à vous réveiller la nuit par ses mouvements, les ressorts en fils continu sont faits pour vous ! Ils vous assurent une indépendance de couchage pour ne plus ressentir les mouvements de votre compagnon la nuit.

 

Savoir combiner matelas et sommier

Indissociables, votre matelas et votre sommier doivent former une combinaison parfaite pour vous assurer un confort optimal. Même si votre matelas réalise les deux tiers des efforts liés au maintien de votre corps chaque nuit, votre sommier y participe également. Au soutien qu’il apporte, on notera également son rôle essentiel d’amortisseur. 

 

Un bon sommier contribue à allonger la durée de vie de votre matelas. En étant bien plat, il assure un soutien supplémentaire, contribue à la bonne aération de votre matelas et favorise ainsi la bonne hygiène de votre literie. 

 

Lors du changement de votre matelas, changez également votre sommier. Coupler un ancien sommier à votre nouveau matelas pourrait entraîner une dégradation accélérée de ce dernier. 

 

Les couples matelas/sommier gagnants

De la combinaison de ces deux éléments dépend le confort et la qualité de sommeil de vos futures nuits. Soucieux de votre bien-être, nous vous proposons de découvrir ci-dessous les couples matelas/sommier gagnants : 

  • Pour un soutien souple : tournez-vous vers un matelas et un sommier à ressorts ; 
  • Pour un soutien ferme : choisissez un matelas à ressorts ou en mousse couplé à un sommier à lattes
  • Si vous êtes en couple et que vous et votre partenaire avaient deux corpulences différentes, choisissez un matelas en latex couplé à un sommier à lattes ;
  • Pour les couples qui bougent beaucoup la nuit, un matelas et un sommier à ressorts sont recommandés.

 

Choisir l’oreiller parfait

Comme pour votre matelas, le choix de votre oreiller aura un impact, positif ou négatif en fonction de votre choix, sur votre corps et plus particulièrement, sur vos cervicales. Selon votre sensibilité et la position dans laquelle vous dormez, votre oreiller devra être plus ou moins ferme. Il a pour objectif d’assurer chaque nuit le bon maintien de votre tête et de votre nuque pour ne pas provoquer, à termes, des traumatismes physiques au niveau de vos cervicales ainsi que de l’alignement de votre nuque et de votre colonne vertébrale. Si vous ne voulez pas risquer le torticolis ou l’apparition de sensations désagréables au niveau de vos cervicales, vous devez être attentif à certains points lors de l’achat de votre oreiller. 

 

Votre choix pour un oreiller devra se faire en fonction de la position dans laquelle vous dormez mais également de votre sensibilité et de vos besoins. Si vous avez les cervicales fragiles et êtes déjà sujet à des douleurs récurrentes, vous devez commencer par changer votre oreiller et vous tourner vers un modèle qui maintiendra davantage votre nuque et votre tête sans casser son alignement naturelle avec votre colonne vertébrale.

 

  • Si vous avez tendance à dormir sur le ventre, vous devez vous tourner vers un oreiller moelleux. Dans cette position, votre oreiller doit être le plus bas possible pour respecter l’alignement avec votre colonne vertébrale. 
  • Si vous dormez sur le dos, nous vous préconisons un oreiller au soutien medium. Il vous fournira un très bon soutien au niveau de la nuque et des cervicales tout en respectant l’alignement avec votre colonne vertébrale. 
  • Si vous dormez sur le côté, un oreiller ferme semble tout indiqué. Il aura pour objectif de combler le vide entre votre cou et le matelas sans créer de traumatisme au niveau de vos cervicales et sans casser l’alignement avec votre colonne vertébrale.

 

Pour les plus sensibles d’entre-vous qui sont régulièrement sujets à des douleurs cervicales et autres torticolis, un oreiller à mémoire de forme sera ce qu’il y a de plus adapté pour préserver à la fois votre confort et assurer le bon maintien de votre cou. 

 

Quelle couette pour mon lit ?

La couette est un élément de votre literie qui doit être saisonnier. Elle ne peut être la même hiver et été, car non adaptée aux températures saisonnières. Comme vous le comprenez sans doute, le meilleur compromis concernant votre couette est d’en posséder deux : une couette d’été et une couette d’hiver. 

 

La couette d’été

Une couette d’été est qualifiée de “couette légère”. Elle dispose d’un grammage plus faible que la majorité des couettes disponibles sur le marché afin de maintenir une température adaptée, même lors des nuits les plus chaudes. Elle peut être utilisée dès que le thermomètre dépasse les 20°C. Pour plus d’informations à propos des couettes d’été, nous vous conseillons de consulter l’article que nous avons précédemment rédigé à ce sujet : ici

La couette d’hiver

Comme vous le savez déjà, une couette d’hiver sera bien plus chaude qu’une couette d’été. Elle sera également plus épaisse et disposera d’un grammage plus important pour vous tenir chaud, même lors des nuits les plus froides. Elle peut être utilisée dès que thermomètre passe en-dessous des 14°C.

 

Lors de votre achat, il sera très simple de faire la différence entre une couette d’été et une couette d’hiver sans avoir à les tester car, en plus de vous donner l’indice de chaleur de la couette, nombreux sont les e-commerces et les magasins de literie qui mentionnent aujourd’hui cette précision directement dans le nom de l’article. Impossible donc de se tromper ! 

 

Si investir dans deux couettes semble compliqué, sachez qu’il existe des couettes 4 saisons. Elles sont de parfaits intermédiaires entre la couette d’été et la couette d’hiver et peuvent, comme leur nom l’indique, convenir pour toute l’année. Tempérées, elles sauront vous satisfaire été comme hiver. 

Sur-matelas ou pas sur-matelas ?

On ne compte plus le nombre de sur-matelas aux vertus diverses et variées disponibles sur le marché. Mémoire de forme, moelleux, ferme, rafraîchissant ou chauffant, tellement de possibilités et vous ne savez plus où donner de la tête ! 

 

Là où le protège-matelas est obligatoire pour préserver votre matelas et favoriser la bonne hygiène de votre literie, le sur-matelas est un élément de confort supplémentaire. Il a pour objectif de modifier légèrement l’accueil de votre matelas ou de lui apporter des vertus rafraîchissantes ou chauffantes lors de périodes particulières. 

 

Le choix d’adopter ou non un sur-matelas dépend de vos besoins en terme de confort. Si l’accueil de votre matelas se révèle trop moelleuse ou pas assez, un sur-matelas adapté peut vous permettre de résoudre le soucis. Si vous souffrez de problème de dos mais n’êtes pas en mesure d’investir dans un matelas à mémoire de forme, un sur-matelas à mémoire de forme pourra déjà vous permettre de soulager certaines douleurs à terme, voire de résoudre vos douleurs si celles-ci sont faibles. 

 

Les sur-matelas les plus appréciés (surtout en plein été) restent les sur-matelas rafraîchissants. Ils permettent de maintenir votre température corporelle à 2°C, en moyenne, en-dessous de la température ambiante. Idéal lors des nuits les plus chaudes !

 

Le sur-matelas est donc un élément de literie qui vous apportera un confort supplémentaire et vous permettra de pallier à un petit défaut de votre matelas sans être obligé d’en acheter un nouveau.

Et pour le linge de lit ?

Le choix de votre linge de lit n’est qu’affaire de goûts. Bien qu’il puisse être influencé par la saison, il reste néanmoins directement lié à vos préférences visuelles et tactiles. Chaque matière dispose de ses caractéristiques propres et doivent être prises en compte lors de votre choix. Pour ce faire, nous vous avons listé les matières les plus utilisées dans le cadre de la conception du linge de lit, et détaillé leurs avantages et leurs inconvénients pour que vous puissiez orienter votre choix en toute conscience. 

 

  • Le linge de lit en coton : Il s’agit d’une matière bon marché, la plus utilisée pour la conception du linge de lit. A la fois douce et légère, elle convient à toutes les saisons. Le coton a des vertus résistantes. On retrouve très souvent dans le commerce une alternative en coton biologique et/ou équitable au coton classique. 
  • Le linge de lit en percale de coton : Plus onéreuse, cette matière dispose d’une qualité supérieure par rapport au coton classique. La toile en percale de coton est douce et d’aspect mat, très résistante suite à un tissage très fin. 
  • Le linge de lit en lin : Matière naturelle, le lin dispose de fabuleuses propriétés thermorégulatrices. C’est également une matière qui se tient très bien dans le temps et est naturellement hypoallergénique. 
  • Le linge de lit en flanelle : Très tendance pour l’hiver, il s’agit d’un coton au toucher très doux qui garde la chaleur, même dans les pièces les plus froides.
  • Le linge de lit en soie : Matière très luxueuse dont l’entretien n’est pas facile, la soie est un textile très délicat. C’est un des textiles les plus chers du marché.
  • Le linge de lit en microfibre de polyester : Douce et légère, la fibre de polyester est une matière synthétique très utilisée dans la conception des parures de lit d’entrée de gamme. Son entretien est très facile. 

 

Vous disposez à présent de tous les éléments pour, désormais, bien choisir votre literie et ainsi, mieux dormir. N’oubliez pas que le secret d’un confort optimal (et implicitement d’une nuit de sommeil réparatrice) ne se trouve pas uniquement dans un des éléments cités précédemment mais bien dans la combinaison de tous les éléments évoqués !

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
About Author

Matelas sur mesure, du nourrisson aux plus grands made in France.

No Comments

    Leave a Reply