Menu
Literie

Choisir son oreiller, mode d’emploi

Choisir son oreiller n’est pas aussi simple qu’on ne le pense. Pourtant élément de literie essentiel à notre confort, sa qualité ne doit pas être négligée si vous ne souhaitez pas ressentir des douleurs cervicales naissantes en vous réveillant. Tout comme n’importe quel élément de votre literie, vous devez le choisir en fonction de vos besoins et de vos préférences. Plus facile à dire qu’à faire, nous direz-vous ! Pour vous accompagner dans ce choix difficile, on vous propose donc un guide pour vous aider à faire le meilleur choix. 

 

Les différents types d’oreillers

L’oreiller a pour mission principale de maintenir l’alignement de votre colonne vertébrale et de vos cervicales. Il a un impact direct sur vos cervicales durant la nuit car c’est lui qui assure leur soutien. Son rôle est donc de préserver vos cervicales et votre cou de potentielles douleurs. Comme vous pouvez le constater, le rôle de votre oreiller est essentiel pour que vous puissiez passer une nuit de sommeil reposante et agréable. 

 

Pour choisir correctement votre oreiller, cela demande de connaître les différents types d’oreillers disponibles sur le marché. Ergonomique, naturel ou à mémoire de forme, difficile de faire son choix quand on découvre tous les types d’oreillers proposés. On vous propose donc de découvrir maintenant les principaux types d’oreillers. 

 

  • L’oreiller naturel : Il s’agit d’un oreiller composé d’un rembourrage naturel : plumes, duvets, laine ou latex naturel. Les oreillers naturels ont la caractéristique d’être à la fois moelleux et enveloppant. Cet oreiller est très apprécié pour son confort. Grâce à son rembourrage naturel, il dispose d’excellents critères d’aérations qui assurent de cette manière une très bonne hygiène de votre literie. 

 

  • L’oreiller à mémoire de forme : L’oreiller à mémoire de forme propose un confort enveloppant sur-mesure. La mousse à mémoire de forme réagit à la chaleur corporelle et s’adapte à la forme de votre corps. Cet oreiller permet également de répartir parfaitement les points de pression sur votre nuque, et donc que ceux-ci ne soient pas trop forts. Étant donné qu’il réagit à la chaleur corporelle, cet oreiller est néanmoins déconseillé aux personnes transpirant beaucoup. 

 

  • L’oreiller classique : Facile à entretenir et naturellement hypoallergénique, l’oreiller classique est le plus souvent conçu à partir de polyester et/ou de microfibres. C’est celui qu’on retrouve le plus souvent au sein des lits de chacun. Il convient à un très grand nombre de dormeurs non seulement pour son confort mais également pour son petit prix.

 

  • Le traversin : Différents par sa forme, le traversin permet de surélever sa tête pendant la nuit. On le place donc derrière les oreillers. Il peut aussi bien être conçu à partir de matières naturelles ou synthétiques selon les fabricants. 

 

Les critères pour choisir votre oreiller

Le type d’oreiller n’est, bien évidemment, pas le seul critère dont il faut tenir compte pour bien choisir votre oreiller. D’autres éléments doivent absolument être pris en compte pour que vous puissiez être sûr de faire le bon choix. 

 

La forme et la taille

 

Pour commencer, vous devez tenir compte de la taille et de la forme de votre oreiller. Sachez qu’il n’existe que deux formes d’oreillers : carré et rectangulaire. Contrairement aux croyances collectives, la forme idéale pour oreiller est rectangulaire. C’est d’ailleurs ce format qui est le plus souvent proposé dans les hôtels. C’est l’oreiller qui assure le meilleur soutien à votre cou. Il est d’ailleurs recommandé aux personnes dormant sur le ventre. 

 

L’oreiller carré, bien qu’il soit davantage apprécié par un bon nombre de personnes, est trop imposant. On le retrouve très souvent plié en deux et placé sous les cervicales des dormeurs pour qu’il prenne moins de place dans le lit. Il force également les dormeurs les plus grands à voir leurs pieds en dehors du lit suite à la place qu’il prend. 

 

Vous comprenez donc que la taille de votre oreiller est aussi importante que sa forme. Selon la forme choisie, il existe différentes dimensions d’oreiller. Si votre choix s’est porté sur un oreiller carré, vous trouverez le plus souvent les dimensions suivantes : 60×60 cm ou 65×65 cm. Dans le cas où vous préférez vous tourner vers un oreiller rectangulaire, les dimensions les plus répandues sont les suivantes : 40×60 cm ou 50×70 cm. Le choix des dimensions de votre oreiller doit se faire en fonction de vos préférences. 

 

Le garnissage et la fermeté

 

Le garnissage de votre oreiller est, bien évidemment, un élément essentiel. Celui-ci impactera inévitablement la fermeté de ce dernier. Comme nous l’avons vu au-dessus, un garnissage naturel sera davantage moelleux qu’un garnissage synthétique. Dans le cas où vous souffrez de douleurs cervicales, il existe également l’oreiller à mémoire de forme. Ce dernier vous permettra de parfaitement répartir les points de pression exercés par votre oreiller sur votre cou, et donc, de soulager ces douleurs. 

 

La fermeté de votre oreiller doit être savamment choisie en fonction de votre position de sommeil. 

Ainsi, si vous dormez sur le ventre, nous vous conseillons de ne pas utiliser d’oreiller. Si vous ne pouvez pas vous en passer, choisissez-le très plat et très moelleux pour assurer à votre nuque un bon alignement avec votre colonne vertébrale. 

Si vous dormez sur le dos, choisissez plutôt un oreiller mi-ferme pour que votre tête et votre nuque soient bien maintenues. Attention à ce qu’il ne soit pas trop épais pour ne pas créer un mauvais alignement avec votre colonne vertébrale. 

Dans le cas où vous dormez sur le côté, vous devez utiliser un oreiller ferme et épais afin de respecter l’alignement de la tête, du cou et de la colonne vertébrale. Votre oreiller doit remplir l’espace entre votre cou et le matelas. 

Enfin, si vous n’avez pas de position définie la nuit et bougez beaucoup, choisissez un oreiller à mémoire de forme. Il s’adapte à chacune de vos positions la nuit sans créer de douleur au niveau de vos cervicales. 

 

L’enveloppe

 

Pour terminer, si vous êtes sujet à des allergies, vous devez également tenir compte de la matière de l’enveloppe de votre oreiller. Nous vous conseillons de vous tourner vers du coton 100% naturel ou de la fibre bambou. Ces deux matières, en plus de préserver l’hygiène de votre oreiller, sont naturellement hypoallergéniques. 

 

Vous avez à présent tous les éléments essentiels pour le choix de votre oreiller, en votre possession. Découvrez maintenant la gamme d’oreillers que nous vous proposons chez l’Atelier de Morphée, en cliquant juste ici

 

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
About Author

Matelas sur mesure, du nourrisson aux plus grands made in France.

No Comments

    Leave a Reply