Punaises de lit, comment s’en débarrasser sans perdre la tête ?

Les punaises de lit, un véritable cauchemar ! Si ces petits nuisibles se sont installés dans votre literie, il faut réagir rapidement pour éviter l’infestation. Faisons la connaissance de ces petits bêtes pour apprendre à s’en débarrasser plus facilement.

 

Punaises de lit

Comment s'en débarrasser sans perdre la tête ?

Slider

 

D’où vient la punaise de lit ?

À l’origine, parasite d’oiseaux et de chauve-souris, la punaise de lit a fait connaissance avec l’homme lorsque celui-ci vivait encore dans des cavernes. Depuis ce jour, elle s’est liée d’amitié avec lui (sans réciprocité), et ne l’a plus jamais quitté.

Dans les années 30, nous étions parvenus à nous en débarrasser grâce à l’utilisation d’insecticides, mais ces dernières années, celles-ci prolifèrent à nouveau dans les grandes villes de France et du monde.

À cela, 3 raisons principales :

  • Interdiction des insecticides (efficace mais beaucoup trop toxique),
  • Démocratisation des voyages,
  • Mutation génétique les rendant plus résistantes.

Si petite mais pourtant capable de transformer votre quotidien en cauchemar. Les punaises de lit ne sont véritablement pas un problème à prendre à la légère. Bien qu’inoffensive, ces petites bêtes peuvent entrainer une détresse psychologique et des troubles du sommeil à long terme. Toutes les personnes qui en ont déjà été victimes au moins une fois dans leur vie en gardent un mauvais souvenir.

 

Qu’est ce qu’une punaise de lit ? Mieux la connaître pour mieux s’en débarrasser !

  • Hématophage : elle se nourrit exclusivement de sang.
  • Lucifuge : elle fuit la lumière et se déplace essentiellement la nuit.
  • Taille : de 4mm à 7 mm pour les adultes (la taille d’un pépin de pomme)
  • De couleur brune avec un corps ovale et aplati.
  • Peut mordre la même personne jusqu’à 50 fois/nuit
  • Espérance de vie d’un adulte : 6 à 24 mois
  • Elles peuvent survivre sans nourriture pendant plus d’un an.
  • Elles sont attirées par la chaleur du corps humain.
  • Une femelle peut pondre jusqu’à 500 oeufs dans sa vie.
  • Elles ne savent ni sauter ni voler
  • Sensibles aux températures extrêmes (positives ou négatives)
  • Elles se développent facilement à des températures de 13° à 35°C. Au-dessous de 13°C, elles ne se reproduisent pas.
  • Elles dégagent une odeur sucrée subtile et désagréable.
  • Les œufs sont blanchâtres voir jaunâtres, de la taille d’une tête d’épingle et cachés en grappes dans de petits recoins. Ils éclosent environ 10 à 15 jours après avoir été pondus.
  • Elles se déplacent vite, à la vitesse d’une fourmis.

 

Comment se protéger des punaises de lit en vacances ?

L’été est la période la plus propice à une infestation de punaises de lit. Les températures estivales et l’accroissement des voyages durant cette période augmentent le risque d’infestation. Vous aller certainement aller à l’hôtel ou dans un autre type d’hébergement, des lieux fréquentés par de nombreux voyageurs mais pas seulement … ! Rassurez-vous, il existe quelques gestes simples pour éviter l’infestation à votre retour de vacances !

– À votre arrivée sur les lieux, munissez vous de la lampe torche de votre téléphone et inspectez minutieusement l’hébergement avant d’y introduire vos bagages. Inspectez les moindres recoins à la recherche de punaises, traces de sang ou d’excréments.

– Une fois l’inspection terminée, déposez vos bagages dans la salle de bain (les pièces humides ne sont pas privilégiées par ces parasites). Ne déposez surtout pas vos bagages sur le lit ou la moquette. Si vous souhaitez allez plus loin, vous pouvez même envelopper vos bagages dans des sacs poubelles fermés hermétiquement (les punaises sont incapables de les percer).

– Une fois rentré à la maison, laissez vos bagages à l’extérieur, dans le garage ou dans l’abri de jardin, laver votre linge à des températures élevées ou mettez le au congélateur pendant plusieurs jours à -18°C.

 

Ma literie est-elle infestée par les punaises de lit ?

Si vous pensez que votre literie est infestée par les punaises de lit, pas de panique ! Pour s’en débarrasser efficacement, il est primordial de comprendre le cycle de développement d’une punaise de lit. Vous pourrez alors mieux adapter vos actions en conséquence. Se débarrasser des punaises de lit n’est pas simple et cela peut parfois prendre plusieurs semaines/mois d’efforts pour les éradiquer totalement.
Cycle de vie de la punaise de lit

Comment identifier la présence de punaise de lit chez soi ?

Les piqures (ou morsures) de punaises de lit sont difficiles à détecter à cause de leurs salives anesthésiantes et anticoagulantes. Vous pouvez donc avoir été piqué plusieurs fois sans même vous en être rendu compte. Observez bien votre corps à la recherche de piqures. Celles-ci peuvent être facilement confondues avec celles d’autres insectes. Pour vous aider à les différencier, les piqures de punaises de lit sont petites, rondes, rouge et généralement alignées, sur une partie du corps souvent découverte la nuit, comme les jambes ou les bras.

Les punaises de lits affectionnent particulièrement les chambres et les lits car il y fait chaud, sombre et son repas lui est servi sur un plateau matelas chaque nuit ! Donc votre premier reflexe doit être de vérifier votre matelas, sommier et chambre avec minutie. Gardez à l’esprit qu’une punaise à l’âge adulte mesure environ 5mm et peut donc se cacher dans le moindre recoin. Vérifier donc bien les coutures de votre matelas, les interstices et trous de vis de votre sommier, n’hésitez pas à enlever quelques lattes pour une vérification optimale. Les coins des plinthes, les prises et tous les meubles de la chambre doivent également être vérifiées. Si après ces efforts vous ne parvenez pas à observer directement une punaise, vous pourrez peut-être retrouver des traces de sa présence (traces de sang sur les draps et minuscules excréments noirâtres).

 

Les solutions écologiques pour s’en débarrasser !

Nous vous avons listé plusieurs solutions efficaces et écologiques pour lutter contre ces petits parasites :

#1Passez minutieusement l’aspirateur dans votre domicile et répétez l’opération pendant plusieurs jours/semaines. Fermez hermétiquement le sac de l’aspirateur pour éviter de les disséminer dans d’autres pièces et nettoyez le tuyau d’aspiration à chaque utilisation.

#2 –  Comme évoqué précédemment, les punaises de lit ne peuvent ni sauter ni voler. Il convient donc ici d’empêcher l’accès à votre lit, sommier et matelas. Eloignez votre lit du mur et assurez vous qu’aucun tissu (draps, couette, etc) ne traîne à terre ou touche le mur. Installez ensuite du scotch double face sur chacun des 4 pieds du lit. Cela aura pour effet d’emprisonner les punaises qui tenteront de vous rejoindre pour se nourrir.

#3 – Laver tous les linges de maison, tapis et vêtements à 60°C + sèche linge. Si certains vêtements sont trop délicats et ne peuvent être lavés à des températures élevées, alors enfermez les hermétiquement dans un sac et mettez le au congélateur à -18°C minimum pendant plusieurs jours (au moins 4 jours). Attention : vérifier bien la température de votre congélateur, sans quoi cette solution sera inefficace. Ne mélangez pas des textiles de pièces différentes, vous prendriez le risque de contaminer une pièce qui était jusqu’a présent épargnée.

#4 – Traitez thermiquement votre domicile avec un appareil à vapeur sèche. Les punaises et les oeufs sont instantanément tués au contact de la vapeur sèche d’une température d’environ 180°C ! Cette méthode est très efficace pour tuer les punaises que vous ciblez directement, mais ne vous garanti pas de tuer celles qui pourraient se cacher derrières vos plinthes ou autres endroits difficiles d’accès.

#5 – Traitez biologiquement votre domicile avec de la terre de diatomée. Totalement inoffensive pour l’homme, la terre de diatomée à la particularité d’être extrêmement tranchante à l’échelle microscopique. Un véritable piège mortel pour les punaises de lit. Disposez-en aux pieds du lit, en bas des plinthes, etc. Attention : si vous en mettez trop, la terre de diatomée va agir comme répulsif et au lieu de tuer les punaises, celle-ci les déplacera.

#6 – Faites appel à une société de détection canine de punaises de lit. Vous ne le saviez peut-être pas mais il existe aujourd’hui des chiens formés à détecter ces petites bêtes ! Cela vous permet de découvrir précisément où se trouvent les punaises dans votre domicile et d’apporter un traitement local plus ciblé. Si vous utilisez un insecticide cela vous permet de réduire grandement son utilisation.

#7 – Protégez votre literie avec des housses anti-punaise de lit. Etanches et infranchissables, ces housses empêcheront les punaises de lit de venir se loger dans votre matelas ou vos oreillers. Si certaines punaises se retrouvent coincées à l’intérieur, elles ne pourront plus vous piquer et finiront par s’éteindre d’elles mêmes. Il est tout de même recommandé de laver et traiter sa literie minutieusement avant la pose de ces housses. Si vous préférez garder une literie plus respirante, optez pour les matelas en fibre de bambou. Ce tissu végétal naturellement hypoallergénique résiste mieux aux nuisibles que les tissus polyester et synthétiques.

 

Si toutes ces solutions ne vous apportent pas les résultats escomptés, alors vous pouvez toujours faire appel à une société de désinfection qui aura recours à un traitement thermique et chimique à base d’insecticide. Ce n’est pas très écologique mais cela reste la méthode la plus efficace à ce jour …

Toutefois, si vous êtes une femme enceinte, un enfant ou souffrez d’asthme, alors le traitement chimique n’est pas du tout recommandé et même déconseillé.

 

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire