La méthode Montessori : une autre vision du sommeil de bébé

Méthode montessori

Aménager un lit au sol pour apprendre l'autonomie au bébé

Slider

Votre enfant pleure quand vous le couchez dans son lit? Peut-être n’est-il pas fatigué. C’est ce que Maria Montessori vous répondrait. En effet, dans son oeuvre « L’enfant », elle y développe toutes ses études concernant le sommeil de l’enfant. Découvrez la méthode Montessori et ses bienfaits sur votre vie de famille et l’épanouissement de votre enfant. 

La méthode Montessori pour un enfant plus autonome

Le sommeil de bébé selon la méthode Montessori, qu’est-ce que c’est ? Tout simplement, un lit bas accessible à votre enfant pour le laisser gérer lui-même son sommeil. Dans son oeuvre « L’enfant », Maria Montessori explique que nous ne devrions pas obliger un enfant à dormir. Proposer le lit Montessori à un enfant, c’est lui apprendre l’autonomie et lui donner de bonnes habitudes. En effet, avec ce type de lit, votre enfant peut se lever et se coucher quand il en ressent le besoin sans pour autant avoir besoin de vous appeler. Cependant tous les enfants sont différents. Certains comprendront rapidement le principe du lit Montessori. D’autres ne sortiront pas de leur lit. Ils auront l’habitude d’avoir des limites très précises avec le lit à barreaux et appelleront leurs parents pour sortir du lit.

Donc, si vous pensez qu’il est temps de passer bébé dans un grand lit, pourquoi ne pas se tourner vers un lit Montessori ? Grâce à son lit au sol, votre enfant est plus épanoui car il apprend à gérer son sommeil lui même. Plus besoin d’affronter les pleurs de votre enfant au moment du coucher.  Le lit au sol peut améliorer l’endormissement. Les parents peuvent se coucher près de l’enfant dans un premier temps avant de progressivement le laisser seul. Cependant, cette méthode ne convient pas à tous les âges. Mettre un bébé qui ne sait pas encore se mouvoir seul dans un lit au sol n’est pas forcément une bonne chose. L’enfant risque de garder l’habitude d’attendre qu’on vienne le chercher même lorsqu’il apprendra à se déplacer seul. Dans ce cas, le lit Montessori peut ne pas fonctionner car il a été proposé trop tôt. Mais pas de panique, vous pourrez retenter l’expérience quand votre enfant aura atteint les 9/10 mois.

Aménager un lit au sol, nos conseils

Les méthodes de couchage du lit montessori varient selon l’âge de l’enfant. En effet, pour un enfant de plus de 3 ans, vous pouvez opter pour un lit bas. Les lits cabanes en sont un très bon exemple. Il faut donc prendre plus de précautions quand il s’agit d’un bébé de 9/10 mois :

  • Optez pour un matelas plus grand et plus large,
  • Ne pas mettre d’oreiller ni de couverture dans le lit,
  • Utilisez un sommier pour l’aération.

Choisir un matelas plus large aide l’enfant à se retourner dans son sommeil sans qu’il ne roule au sol. Etant donné que le matelas sera disposé près du sol, il convient d’opter pour un matelas respirant tel que le matelas en fibre de coco 90×190. Il s’agit d’une taille standard très répandue. Cependant, de nombreux lit au sol sont de format 80 par 160. Ces dimensions intermédiaires sont particulièrement adaptée pour un enfant en bas âge en période de transition. Nous avons justement une belle sélection de matelas 80×160 conçus justement pour vous ! Rajoutez à cela un sommier à lattes directement posé au sol. Ainsi, la transpiration qu’absorbe le matelas ne se transformera pas en moisissure. Pour plus de sécurité, positionnez le matelas dans un angle et disposez des coussins plats le long du coté ouvert. Pensez à ne pas le couvrir avec un drap et ne pas disposer d’oreillers ni de peluches dans le lit. Veuillez à le faire dormir sur le dos, pour favoriser sa respiration. Ces bonnes pratiques contribuent à limiter les risques de mort subite du nourrisson.

[Total : 7    Moyenne : 3.1/5]

Laisser un commentaire