Quand passer bébé dans un grand lit ? Nos astuces

Bébé grandit vite et devient bientôt à l’étroit dans son berceau ou son lit à barreaux. Mais à quel âge bébé est-il fin prêt à dormir dans un grand lit ? Jusqu’à quand conserver le lit à barreaux pour protéger bébé des chutes, et surtout, comment amorcer le changement en douceur pour ne pas bousculer les habitudes de votre enfant ? Nous vous livrons nos astuces pour vous aider à cerner le bon moment pour faire dormir bébé dans un grand lit. Réussissez une transition en douceur grâce à ces quelques conseils.

A quel moment faire dormir bébé dans un grand lit ?

Tous les spécialistes vous le diront, il n’y a pas d’âge précis pour passer bébé dans un grand lit. En général, l’on recommande de s’y préparer vers 2 ou 3 ans, quand l’enfant lui-même commence à montrer qu’il est prêt à passer cette étape. Mais comment voit-on qu’il est temps ? Tout simplement lorsque bébé devient trop grand pour son petit lit, ou lorsqu’il a la mobilité suffisante pour escalader ses barreaux. Là, cela devient dangereux pour lui. Dès que votre enfant est capable de marcher, sa curiosité le pousse à explorer son entourage. Sachez qu’il n’hésitera pas à franchir ce genre d’obstacles.

A cet âge là, les petits ont besoin d’une literie proche du sol. Sans barreaux pour les empêcher de sortir du lit, il faut qu’ils puissent aller et venir sans risque de se faire mal. Petit à petit, votre enfant montre la volonté de se lever ou se coucher tout seul. Cela montre qu’il devient grand et autonome. Il est important de lui donner la possibilité de s’épanouir ainsi grâce à une literie adaptée à son âge. Il existe pour cela des lits bas ou avec barreaux amovibles. Dans tous les cas, ne posez surtout pas son matelas à même le sol. Un matelas a besoin de respirer pour rester sain et confortable, et doit obligatoirement être posé sur un sommier ou un cadre de lit.

Choisir un lit adapté à la croissance de votre enfant

Les lits à barreaux imposent aussi bien souvent le choix d’un matelas bébé pas trop épais. En grandissant, votre enfant a besoin d’un meilleur soutien et le changement de matelas s’impose. Vous pouvez ainsi faire d’une pierre deux coups. Achetez un grand lit et optez pour un matelas adapté à sa croissance. Si vous conservez une installation proche du sol, les matelas bébé haute résilience 10 à 12cm conviendront pour un soutien optimal. Les matelas en bambou ou fibre de coco notamment, apportent une ventilation parfaite aux matelas peu surélevés.

Il est aussi important de choisir une taille de lit adaptée à la taille de votre enfant. Pour un enfant de 5 à 10 ans, mieux vaut respecter les tailles standard en 70×160 ou 90x140cm. Pour une literie qui lui servira jusqu’à l’adolescence, le lit 90×190 est une taille standard adaptée. Surtout, évitez de le faire dormir sur un matelas démesurément grand. En effet, s’il dort sur un matelas trop grand, son poids sera concentré sur une partie du matelas uniquement et celui-ci se déformera plus rapidement. Chaque chose en son temps donc, et ce aussi pour la literie de votre bébé. Le lit évolutif peut ainsi être un investissement intéressant sur le long-terme. Grâce au lit extensible, pas besoin de racheter une literie complète le moment venu.

Nos conseils pour réussir le passage de bébé du berceau au lit

Passer bébé du berceau au lit peut être un moment stressant aussi bien pour les parents que les enfants. C’est une étape importante de la vie de votre petit, qui va devenir petit à petit autonome. C’est pourquoi il faut lui faire comprendre que cette transition est positive car il devient un grand. Parlez-en donc à votre enfant à l’avance, afin qu’il se prépare au changement. En valorisant le fait de passer du berceau au lit, vous l’aidez à attendre sereinement ce moment. Vous pouvez d’ailleurs l’impliquer dans le choix du lit qui accompagnera bientôt ses nuits (couleur, motifs, décoration…) pour qu’il s’y intéresse. Il aura bientôt hâte d’y être !

Un changement trop brutal pourrait perturber le sommeil de votre enfant. Pourquoi ne pas laisser bébé garder son petit oreiller, et bien sûr ses doudous dans son grand lit ? Veillez à ne pas pertuber les habitudes de votre enfant au coucher. Votre enfant grandit, oui, mais pas trop vite ! Alors, lisez-lui son histoire du soir et laissez la veilleuse allumée jusqu’à ce qu’il s’endorme. S’il rechigne un peu, réexpliquez lui les choses en douceur en restant positif. Les encouragements que vous lui donnez sont toujours ce qui aide votre enfant à accepter et apprécier de grandir et s’épanouir.

[Total : 2    Moyenne : 4/5]

Laisser un commentaire