Comment organiser le sommeil de l’enfant pendant la période de Noël ?

Si en règle générale, mettre les enfants au lit n’est pas une tâche aisée, en période de fêtes de fin d’année, cela relève presque de l’impossible.
Methode Montessori

Comment organiser le sommeil des enfants

PENDANT LA PÉRIODE DE NOËL ?

Slider

 

Pendant les fêtes, le sommeil de l’enfant est mis à rude épreuve : surconsommation de friandises, films de Noël jusqu’à pas d’heure, excitation et enthousiasme suscité par les cadeaux, veillées prolongées. Alors que faire lorsque le rythme de sommeil de votre enfant est chamboulé ? 

Voici quelques conseils pour aider votre enfant à trouver le sommeil pendant cette période :

Vous fêtez le réveillon loin de chez vous ? Comment vous organiser ?

Le réveillon n’aura peut-être pas lieu chez vous cette année. Vous aurez alors à dormir sur place. Sachez que dans un environnement inhabituel et sur une literie différente, le sommeil est plus difficile à trouver, autant pour les adultes que les enfants. C’est ce qu’on appelle « l’effet première nuit ». En effet, dans un lieu inconnu et « potentiellement dangereux », le cerveau reste éveillé pour votre sécurité et vous empêche ainsi de trouver le sommeil.

Pour y remédier, procurez vous un lit parapluie (lit de voyage) ainsi qu’un matelas pliable ferme adapté à la morphologie du bébé. Placez ce lit dans la chambre de votre bébé et habituez-le à y dormir quelques soirs par semaine. Une fois bébé familiarisé avec son lit de voyage, déplacez celui-ci dans une autre pièce de la maison afin qu’il s’habitue à dormir dans un environnement différent de celui qu’il connait.

Lors du réveillon, n’hésitez pas à emporter avec vous son doudou et autant d’éléments qui peuvent le rassurer. Si vous procédez ainsi, vous réduirez d’une grande part les troubles de sommeil de votre bébé. Enfin, pour un enfant un petit peu plus âgé, il suffit de procéder de la même façon avec une chauffeuse qui offrira à votre enfant un couchage d’appoint temporaire confortable et familier. Découvrez nos solutions de couchage temporaire pour bébé et enfant.

Conserver autant que possible les habitudes de sommeil de l’enfant.

Le sommeil de l’enfant est très important et même primordial. C’est pourquoi il est conseillé d’établir une routine de sommeil avec des heures de coucher et de réveil régulières à respecter toute l’année (week-end et vacances compris). Toutefois, à la période de noël, les célébrations des fêtes et les films de noël repoussent continuellement l’heure du coucher et mettent à mal votre organisation. N’essayez pas de respecter scrupuleusement vos règles, ce n’est pas grave si votre enfant se couche un peu plus tard que d’habitude. Vous ne souhaitez quand même pas que celui-ci se souvienne de vous comme l’ennemi de noël.

Si votre enfant n’est pas enclin à respecter l’horaire habituel, essayez simplement de prévoir un coucher un peu plus tard mais tâchez de conserver ce rythme durant les fêtes. Avant le coucher, privilégiez également un moment (10 à 15 min) de détente et de relaxation loin des écrans et de toutes distractions, cela calmera les éventuelles crises de nerf avant la mise au lit et cela servira de rythme de transition entre l’activité et le sommeil de l’enfant. Enfin, pour mettre toutes les chances de votre côté, les décorations de noël sont à proscrire de la chambre de l’enfant qui doit rester un lieu de repos loin de toute l’agitation des fêtes.

Surveiller l’alimentation durant les fêtes.

La période de noël est sujette à une consommation excessive de sucre en tout genre : bonbons, chocolat, calendrier de l’avent, sucres d’orge, bûche de noël, etc. Bien qu’extrêmement tentantes, toutes ces sucreries n’aideront pas votre enfant à s’endormir lorsque vous le mettrez au lit ! Pour rappel, dans le cadre d’une alimentation équilibrée, la consommation de sucre rapide chez un enfant ne doit pas dépasser 20g de sucre / jour. Par exemple, une canette de coca de 33cl contient 35g de sucre. Une seule canette suffit à dépasser le taux journalier recommandé. Alors en période de festivités, imaginez un peu les dégâts. Pour autant, il ne faut pas non plus interdire tout ces petits plaisirs à votre enfant mais simplement les encadrer et éviter les excès. Privilégiez la consommation des ingrédients sucrés au déjeuner, suffisamment éloigné du moment du coucher pour ne pas perturber le sommeil de l’enfant.

Comment gérer le sommeil de l’enfant la veille de Noël ?

Le jour de noël est l’un des jours les plus excitants de l’année pour un enfant. Avec la venue du père Noël et l’ouverture de ses futurs cadeaux, il n’est pas étonnant que celui-ci éprouve de grandes difficultés à s’endormir la veille de Noël. Pour éviter cela, planifiez une activité au grand air dans la journée. Il n’y a rien de plus fatiguant pour un enfant qu’une bonne promenade dans la neige ou un après-midi à l’air de jeu !

Il arrive aussi parfois que cette excitation perturbe les nuits de votre enfant entrainant des réveils répétitifs. Pour y remédier, convenez simplement avec lui d’une heure de début et faites-lui bien comprendre que le père noël ne passera pas avant. Encouragez votre enfant à rester au lit et à dormir avec quelques encouragements : « Le père noël n’apporte des cadeaux qu’aux enfants endormis » « quand j’étais petit il y avait une petite fille qui refusait de dormir la veille de noël et à son réveil, le père noël ne lui avait laissé aucun cadeau ». Généralement ces simples encouragements suffisent à motiver les enfants à rester au lit et prétendre qu’ils dorment. Vous pourrez ainsi allez déposer sereinement les cadeaux sous le sapin et prendre un peu de temps pour vous avant l’un des plus beau et éprouvant jour de l’année.

Joyeuses fêtes à toutes et tous !

Ps: pour d’autres conseils et informations liés au sommeil de l’enfant, on vous invite à consulter cette article.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire