Comment votre position de sommeil affecte-t-elle votre santé ?

Quelle est la meilleure position de sommeil ? Ce n’est probablement pas l’une de vos préoccupations principales mais pourtant c’est une question importante. Nous passons 1/3 de notre vie à dormir, et le plus souvent dans une seule position que l’on affectionne particulièrement. Il convient donc de se pencher un peu plus sur les différentes positions de sommeil et leurs bienfaits afin de choisir celle qui vous conviendra le plus et préserver ainsi votre santé et longévité.

Methode Montessori

Comment votre position de sommeil

affecte-t-elle votre santé ?

Slider

Depuis des années, les débats font rage pour déterminer la meilleure position de sommeil. Entre dormir sur le dos ou sur le côté, les avis divergent ! Néanmoins, il y a bien une position de sommeil ou tout le monde s’accorde à dire qu’elle n’est pas optimale : la position sur le ventre.

Position de sommeil : sur le ventre

Dormir sur le ventre n’est pas du tout conseillé pour plusieurs raisons :

  • En position sur le ventre, la colonne vertébrale est contorsionnée dans une position non naturelle. Le creux entre le bas des côtes et le bassin est accentué. Des douleurs lombaires peuvent apparaitre à plus ou moins long terme.
  • Pour respirer dans cette position, il est nécessaire de tourner la tête à gauche ou à droite. Cela implique une compression des vertèbres cervicales. Maintenir cette position chaque nuit pendant des heures entrainera des courbatures au réveil.
  • Dormir sur le ventre empêche une bonne amplitude de la cage thoracique lorsque vous respirez ce qui entraine de l’arthrose prématurée à long terme. D’ailleurs, cette position est strictement interdite aux personnes souffrant d’apnée du sommeil ou de problèmes respiratoires.
  • Il est rare que l’on garde les bras le long du corps toute la nuit. Généralement nous les relevons pour les placer sous l’oreiller ou la tête. Dans cette position, les trapèzes sont malmenés et les épaules ne se relâchent pas. Par ailleurs, l’inclinaison est encore plus néfaste pour les cervicales entrainant de probables maux de tête au réveil.

Vous l’aurez compris, cette position de sommeil n’accumule pas les bons points. Pourtant, certaines personnes y sont particulièrement attachées. Pour celles et ceux qui ne sont plus capables de changer de position, car trop habitué(e)s, alors on s’adapte et on réduit au maximum les effets néfastes. Débarrassez vous de votre oreiller pour dormir à même le matelas ou remplacez-le par un oreiller extra-plat pour éviter la cassure au niveau de la nuque.

Placez également un oreiller au niveau du bas ventre pour éviter de creuser le dos. Enfin on remplace son matelas mou par un matelas plus ferme pour éviter que le corps ne s’adapte au matelas. Un matelas en fibres de coco ou en mousse polyuréthane haute résilience 35kg/m3 conviendra parfaitement.

Position de sommeil : sur le dos

Dormir sur le dos présente plusieurs avantages. La colonne vertébrale et le cou sont maintenus alignés dans une position naturelle, diminuant ainsi les douleurs du cou et du dos. La pression du corps est répartie uniformément. Cela signifie que vous ne contractez pas l’épaule ou la hanche en dormant dessus. Les reflux gastriques sont réduits et l’apparition de rides sur le visage est retardée si cette position est adoptée à long terme.

Cette position, bien que largement meilleure que la précédente, n’est pas parfaite pour autant et peut entrainer quelques problèmes :

Douleurs au dos et aux hanches

Des douleurs au dos et aux hanches peuvent apparaître chez certaines personnes qui croisent instinctivement leurs jambes lorsqu’elles sont allongées sur le dos. Croiser les jambes annule le principal avantage de dormir sur le dos : maintenir le cou et la colonne vertébrale alignée. Heureusement, pour y remédier, ce n’est pas compliqué, il vous suffit de placer un oreiller ferme sous vos genoux et cuisses et maintenir les jambes décroisées. Cela soutiendra votre dos et permettra à vos hanches de se reposer.

Problèmes de respiration, ronflement et apnée du sommeil

En dormant sur le dos, votre mâchoire inférieure peut se replier et modifier vos voies respiratoires vous empêchant ainsi de respirer correctement. Une mâchoire inférieure repliée entraine chez certaines personnes des ronflements et de l’apnée du sommeil. Si vous êtes déjà sujets à ce type de problèmes, vous prenez le risque d’aggraver la situation et de détériorer encore davantage la qualité de votre sommeil.

Vieillissement cérébral accéléré

De récentes études ont démontré que durant les phases de sommeil, le cerveau se nettoyait de ses déchets cérébraux accumulés pendant les périodes de veilles. Toutes les pathologies neurodégénératives sont liées à une accumulation de déchets cellulaires, soulignent ces chercheurs. C’est le cas notamment du peptide A bêta responsable des lésions d’Alzheimer. Cette même équipe de chercheurs a également démontré, sur des rats pour le moment, que les positions de sommeil sur le dos ou le ventre éliminaient nettement moins les déchets que celles sur le côté. Ces résultats restent encore à confirmer, mais tout porte à croire que dormir sur le dos ou le ventre accélère le vieillissement de votre cerveau.

Position de sommeil : sur le côté

Au vu des positions de sommeil précédentes, il semble que dormir sur le côté est la meilleure solution. Le sommeil latéral permet de garder les voies respiratoires bien dégagées et de mieux soutenir votre cerveau que sur le dos. Néanmoins, dormir sur le côté peut entrainer des problèmes d’alignement du cou, des épaules et des hanches.

Il existe également des différences si l’on dort à droite ou à gauche. Dormir sur le côté droit peut faire gonfler l’acide de l’estomac et favoriser ou aggraver le reflux acide (brûlures d’estomac).

femme couchée reflux gastrique

Heureusement, des solutions simples existent pour corriger ces problèmes :

Privilégier le côté gauche

Dormir sur le côté gauche, c’est respecté son corps ! Plusieurs organes importants du corps humain se situent du côté gauche et le simple fait de dormir sur ce côté contribue à leur bon fonctionnement !

Quels sont les organes concernés ?

  • Le système lymphatique : il est en charge du transport et du filtrage des fluides (glucose, protéines, etc.). Dormir sur le côté gauche permet ainsi un drainage plus efficace de la lymphe.
  • La rate : La rate et la lymphe sont intimement liés. Tous deux situés à gauche, le rôle de la rate est d’aider la lymphe à filtrer le sang. Une fois de plus, en dormant du côté gauche, le drainage de ces deux systèmes est facilité.
  • Le cœur : il se situe à 80% sur le côté gauche de notre corps. En dormant de ce côté, nous favorisons la circulation sanguine du système cardiaque. Le drainage de la lymphe étant plus efficace, le cœur se trouve alors libéré d’une grosse charge de travail.
  • L’estomac et le pancréas : la digestion est favorisée en dormant du côté gauche. On permet une meilleure circulation et élimination des déchets dans l’organisme. Dormir sur ce côté supprime les douleurs intestinales et les brûlures d’estomac.

Soutenir le cou et les épaules

Comme évoqué précédemment, les dormeurs latéraux sont confrontés à un problème d’alignement du cou, des épaules et des hanches. Si vous placez vos mains sous votre tête lorsque vous dormez, c’est que votre tête n’est pas assez surélevée. Munissez vous d’un oreiller qui permet de combler l’espace entre le cou et les épaules pour garder une position neutre. C’est à dire d’une hauteur qui permet de maintenir votre nuque et cou droits, parfaitement alignés avec votre colonne vertébrale.

Soutenir les hanches

Pour un meilleur alignement, vous pouvez placer pendant votre sommeil, un oreiller supplémentaire entre vos cuisses. L’oreiller empêchera la partie supérieure de votre hanche de s’affaisser. Vos tensions dans la hanche et le bas du dos devraient disparaitre rapidement avec cette technique.

Ces petits ajustements mineurs dans vos habitudes de sommeil vous semblent peut-être anodins. Pourtant, un léger problème d’alignement répété 7 à 8 heures par nuit pendant de nombreuses années peut causer des déséquilibres beaucoup plus sérieux à long terme. Corriger ces petits problèmes maintenant c’est aider ses articulations à rester en bonne santé.

Le côté gauche : LA position de sommeil idéale pour les femmes enceintes

Dormir sur le côté gauche permet de maintenir convenablement le ventre et soulager ainsi le dos de la femme enceinte. Par ailleurs, selon une étude, dormir sur le coté droit ou le dos lorsque l’on est enceinte entraine un taux de mortinatalité plus élevé. Ceci peut s’expliquer par la compression de la veine cave inférieure lorsque l’on est sur le dos ou le côté droit. Le rôle de cette veine est de ramener le sang vers le cœur, or si elle est comprimée, l’afflux sanguin vers le cœur diminue. Le débit cardiaque de la maman se trouve ainsi diminué et l’approvisionnement en sang de l’utérus et du placenta également.

Position de sommeil femme enceinte

Pour obtenir un sommeil réparateur essentiel à notre bien-être général et notre santé, nous sommes tous conscients qu’il est de la plus haute importance que le temps passé à dormir soit bien dépensé. De nombreux experts recommandent de dormir sur le côté gauche pour les bienfaits que cela apporte en termes de santé. Toutefois, bien qu’il soit recommandé, cela ne veut pas forcément dire que cette position est adaptée à tout le monde. Pour certaines personnes atteintes de maladies, il peut être déconseillé de dormir sur un côté. C’est pourquoi nous vous invitons à vous rapprocher de votre médecin pour écarter tout danger. Enfin, si vous ressentez être souvent fatigué(e)s, adopter une bonne position de sommeil ne suffira pas à vous assurer un sommeil réparateur mais y contribuera. Pour y remédier définitivement, découvrez nos conseils de relaxation pour améliorer la qualité de votre sommeil au quotidien.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Une réponse

  1. 19 janvier 2019

Laisser un commentaire